Julia Laurenceau
  • Tournage de "L'ïle" avec Frédéric Serve

Contact

Présentation

Après des études de sciences politiques à la Sorbonne, et un master 2 de réalisation documentaire à l’Université de Strasbourg, je réalise mon premier film documentaire Rêve général.

Dans les même temps, nous créons à Strasbourg avec Aleksandra Szrajber et Didier Asson, une association de films de commande et d’animation d'ateliers de réalisation audiovisuelle, Anyway films, une histoire qui durera 7 ans.

J’écris également – des articles sur ce qui inspire, sur les films qui marquent, sur les rencontres qui ouvrent des possibles.
Je collabore à l’écriture de scénarios documentaires.

Je commence à travailler comme lectrice à Unlimited et Les films de l’étranger.

Je m’investis à la SAFIRE (la Société de Films Indépendants en Régions Est), aussi bien politiquement (par des fonctions de représentation), que culturellement, en invitant des cinéastes à montrer leur travail.

J’enseigne et j’anime des ateliers de réalisation dans des structures  « sociales » - en particulier depuis 2014, à l’association Ithaque à Strasbourg via l’expérience singulière du groupe Cinéthaque.

J’aime ainsi aborder le cinéma par différents fils.
De la réalisation au montage, de l’écriture à l’animation d’ateliers, de l’enseignement universitaire à l’animation de projections, de la fiction au documentaire et vice et versa – les uns et les autres se nourrissent mutuellement.

Dans mes films, Rêve général  (2008), Et Charles Benarroch à la batterie  (2015),  L’île (2016), il est question de rapports intenses au monde que ce soit d’un point de vue politique, musical, imaginaire ou poétique.

Je suis née en 1980 et je vis et travaille à Paris et Strasbourg.

+CV