Julia Laurenceau

Cinéthaque

Depuis juillet 2014, j'anime chaque année un atelier de réalisation de cinéma documentaire à l’association Ithaque à Strasbourg, une association accueillant « toute personne débordée par une pratique addictive en vue de la soutenir dans la démarche de soin qu’elle souhaite entreprendre ». 

L’atelier a été mis en place avec Joël Danet, chargé d'éducation à l'image à Vidéo les beaux jours et depuis 2019, ingénieur d'études au laboratoire SAGE de la Faculté de médecine de Strasbourg.
Il est coordonné à l’association Ithaque par Nadia Reiff, assistante en service social, qui suit également chaque atelier depuis 2014 comme participante.

Cette expérience singulière, au long cours, est le fruit du désir des participants du premier atelier de 2014, qui ont voulu continuer à filmer.  Est né ainsi le groupe Cinéthaque qui regroupe anciens et nouveaux participants, tous usagers de l'association, autour de la pratique du cinéma documentaire.

Les ateliers ont lieu sur un temps continu (de quinze jours à trois semaines) et chaque participant y réalise un court film documentaire à partir d’un thème. L’initiation technique aux outils audiovisuels (son, image, montage) est progressive. Elle reste courte, le but de l’atelier n’étant pas une maîtrise de ces outils (ce qui serait de toute façon impossible vue sa durée).

Il s’agit plutôt de proposer un langage, celui cinématographique et d'assister chaque participant dans son désir de film.

Exceptionnel parce que réitéré  chaque année et par le nombre de patients de l’association qui s’y sont maintenant croisés ; les films du groupe cinéthaque sont tous des gestes avec des dispositifs simples et des formes de réalisations collectives.

Que l'on filme une parole, un lieu, un quartier, des dessins, on s’y raconte toujours. La rue est souvent présente, parce que l'on a pu y être ou que l'on y est toujours.

Au fil des années, se constitue ainsi une collection de films mettant en valeur des points de vue sur le monde rarement montrés.

Le département des Arts du spectacle de l’Université de Strasbourg est partenaire des ateliers depuis 2016, où y a été mis en place une initiation au montage.

J’ai été  assistée durant les deux premiers ateliers Cinéthaque par Raphaël Szöllözy, doctorant allocataire en cinéma à l’Université de Strasbourg ;  pour les ateliers de 2016 et 2017, par Hugo Cazes, étudiant en cinéma à l’Université de Strasbourg; pour l'atelier de 2018 par Simon Barth, intervenant dans des ateliers d'éducation à l'image périscolaires.

En 2020, se tiendra pour la première fois un atelier mélangeant patients et étudiants en médecine; un atelier réfléchi avec le DHVS de la Faculté de Médecine de Strabourg  et mis en place en partenariat avec l'EREGE, l'Espace de Réflexion Ethique Grand Est.